Les astuces pour pérenniser les châssis en bois

châssis en bois

Le bois est une matière très appréciée surtout pour la construction du châssis en raison de sa résistance face aux intempéries, mais aussi pour sa durée de vie largement prolongée face au PVC. Bien qu’il s’agisse d’une matière qui a une forte endurance, ses deux grandes ennemies c’est-à-dire le soleil et l’humidité peuvent nuire à sa beauté, d’où la nécessité d’user de la bonne technique et des bons produits pour pérenniser sa durée de vie.

L’usage des produits filmogènes

Pour protéger le châssis en bois de l’action de soleil et de l’humidité, il est possible d’y appliquer un produit filmogène. Il s’agit notamment des laques, des vernis, mais aussi des peintures qui se caractérisent par sa composition filmogène. En outre, ce sont des produits de surface qui laissent un film sur le bois et qui a pour rôle de protéger la matière. C’est ce film qui produit des pigments qui luttent contre les effets néfastes des rayons ultra-violets et de l’humidité. Effectivement, ses composants agissent de la manière comme les pigments sur la peau. En d’autres termes, plus la peau contient ces composants, plus elle est foncée et moins elle sera sensible aux rayons ultra-violets ou encore à l’action de la pluie. Il en va de même pour le bois, plus il est agrémenté de pigment et moins il sera assujetti aux changements climatiques.

Les produits non filmogènes

Bien que les produits filmogènes aient pour rôle de protéger le bois, ces derniers doivent être poncés chaque année pour ne pas dénaturer la couleur de la matière. Ainsi, pour éviter ce problème, certains utilisateurs se tournent vers des produits non filmogènes. Ce sont notamment les huiles et les lasures. Une fois appliqués, ces derniers pénètrent en profondeur dans le bois en laissant celui-ci respirer sans pour autant dénaturer sa teinture. Ce sont d’ailleurs des produits qui préservent l’aspect naturel de la matière et sont très appréciés pour leur capacité à lutter contre l’action des intempéries sans oublier leur fonction à embellir la surface veinée du bois grâce à leur teinture qui sont généralement incolores. En outre, l’utilisateur peut aussi utiliser des lasures colorées pour donner une texture beaucoup plus vivifiante au bois. À l’instar des produits filmogènes, ceux qui ne contiennent aucun film ne s’écaillent pas au fil du temps. De ce fait, il n’est pas nécessaire de poncer cette matière tous les ans, car malgré l’effet du temps et des intempéries, elle continuera à protéger le bois de votre châssis.

Le bois rétifiés et thermohuilé

Plusieurs procédés comme le bois rétifié et le thermohuilé vous permettront d’avoir un châssis en bois stable et durable. Ce sont des traitements thermiques à haute intensité et température. Réalisés en plusieurs étapes, les bois du châssis vont soit traverser un four spécial sous l’atmosphère inerte avec de l’azote, soit être injectés de vapeurs d’eau. Une fois sortie du four, la matière va reprendre une belle couleur brune pour ensuite devenir hydrophobe. C’est ainsi qu’il pourra résister aux rayons ultra-violets et aux attaques des champignons et des insectes.